Les Educateurs Techniques Spécialisés en Auvergne

 

   l'homme technique

 

Définition:

L’ETS  contribue à l’intégration sociale et à l’insertion professionnelle des personnes handicapées ou en difficulté, par l’encadrement d’activités techniques et par des relations avec les entreprises  de son environnement au cours d’un accompagnement professionnel, éducatif et social. »- Arrêté du 18 mai 2009

« Il travaille auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes présentant un handicap ou une inadaptation en promouvant des actions économiques, de formation et d’insertion. Outre l’accompagnement éducatif et l’insertion par l’apprentissage pré-professionnel ou professionnel des publics avec lesquels il travaille, l’activité de l’ETS est orientée vers la conception, la mise en œuvre et l’évaluation de projets qui imposent une progression des apprentissages en rapport avec les exigences d’une production et l’acquisition des rythmes de vie liés aux situations de travail. » Arrêté du 18 mai 2009

Juillet 2017  Emplois 

Thiers – Pôle Emploi THIERS 20 RUE DES DOCTEURS DUMAS CS 90097 63308 THIERS
Courriel : ale.thiers@pole-emploi.fr
+ lettre de motivation

Placé sous l’Autorité du Directeur en charge de la politique de la ville, vous serez chargé d’animer le comité local pour l’emploi. Dans le cadre de l’expérimentation du Territoire Zéro Chômeurs . A ce titre, vous devrez: – Actualiser le diagnostic sur le potentiel de l’emploi du bassin et mobiliser l’ensemble des acteurs – Élaborer une organisation opérationnelle et reconnue par tous sur le repérage et le choix des activités,,et les relations avec Actypoles Thiers (définition et calculs des modèles économiques). – Établir le bilan d’activités, compte rendu de réunions du CLE et des réunions avec les partenaires – Participer a l’évaluation de l’expérimentation – Organiser l’intervention sur le territoire des structures d’insertion afin de rendre plus efficace l’action du pôle de l’économie sociale et solidaire .

Module les Fondamentaux de l’anthropologie de la technique:

Stéphane NEGRIER – (15 heures)  – stephane.negrier@itsra.net

André LEROI GOURHAN – Le Geste et la parole

Hernri BERGSON  – L’évolution créatrice

Sophie Archambaud – L’homme et l’outil

La technique et la science comme idéologie Jürgen HABERMAS

La société technicienne – Jacques ELLUL

MAI 2016 EXPO SCIENCE AUVERGNE:

exposciences

Les Exposciences invitent des jeunes de 4 à 25 ans à partager pendant 1 à 4 jours leurs découvertes, leurs expériences, autour d’un projet scientifique et technique qu’ils ont réalisé dans le cadre scolaire ou lors de pratiques de loisirs. Exposciences n’est pas un concours, mais un dispositif pédagogique pour construire des projets en sciences et un lieu de restitution pour tous ces projets des jeunes Auvergnats.

UN DISPOSITIF PEDAGOGIQUE : il rassemble à la fois le travail en amont réalisé par les jeunes, et les journées d’animations pendant lesquelles les jeunes réstitutent leurs découvertes au public. Le collectif d’organisation propose un accompagnement personnalisé pour chacun des groupes de participants.

www.exposciences-auvergne.fr/

 

AVRIL 2016

La Commission européenne a adopté depuis juin 2014 le 1er programme opérationnel avec la France dans le but d’utiliser les fonds disponibles au titre de l’Initiative pour l’emploi des jeunes visant à lutter contre le chômage des jeunes, à hauteur de 620 millions d’€.

En France, l’initiative soutien diverses actions visant à aider les jeunes ayant les moins bonnes perspectives d’accès au marché du travail :

  • en proposant notamment des offres de conseils et de formations aux personnes peu qualifiées,
  • en favorisant la mobilité des apprentis à l’échelon régional, national et parfois transfrontière,
  • en contribuant à prévenir le décrochage scolaire,
  • en identifiant mieux les jeunes « NEET »,
  • en donnant à ceux qui ont quitté l’école sans diplôme ou qualification une seconde chance de mettre un pied sur le marché du travail grâce à une expérience professionnelle ou à des stages (par exemple, garantie jeunes, École de la deuxième chance…).

Le Fonds social européen, donne une aide annuelle de plus de 10 milliards d’€ sur la période 2014-2020. Il s’agit ici du tout premier programme adopté dans l’UE pour cette initiative qui est dotée d’une enveloppe de 6 milliards d’€ et portant sur 20 États membres.

NEETs – Young people not in employment, education or training: Characteristics, costs and policy responses in Europe

This report analyses the labour market situation of young people in Europe, with a specific focus on the NEET group. It examines the determinants of belonging to the NEET group, and measures the economic and social costs of NEETs. It also assesses how Member States through policies and interventions have sought to support young people to gain a foothold in the labour market. It shows that successful policy initiatives address specific, disadvantaged subgroups in the NEET population. They are client-centred in their efforts to set young people on a pathway to long-term, sustainable employment and they are innovative, adopting new ways of reaching a target group. An executive summary is also available.

Rapport en anglais

fichier pdf NEETs

Synthèse européenne en français

fichier pdf synthèse NEETs

 

 

MARS 2016

L’Institut le Val Mandé, établissement médico- social public, recrute pour son ESAT (métro ligne1) :

1 MONITEUR ou ÉDUCATEUR TECHNIQUE SPÉCIALISÉ (H/F)
à temps plein
En charge au sein du pôle prestations hôtelières du suivi des travailleurs mis à disposition. CAFME ou DE ETS + expérience confirmée obligatoire en restauration et/ou en ESAT.
Recrutement par voie contractuelle ou statutaire (grille indiciaire de la fonction publique).
CDD 6 mois renouvelable - à pourvoir dès que possible.
Candidature à adresser à recrutement@ilvm.fr
Contact : Madame Macon au 01 49 57 52 96.

MARS 2016

Conference « Reinventing Organizations » en français (Flagey, Bruxelles) – Aller dans la section  de ce blog : LES VIDÉOS

Frédéric LALOUX – une conférence de 1h30 répondant à la question comment réinventer les organisations au travail.

MARS 2016

Le CER « Les Volcans » à Chabreloche est à la recherche d’un éducateur diplômé susceptible d’effectuer un remplacement (démarrage immédiat, durée encore indéterminée, minimum 1 mois).

Prendre contact auprès de Béatrice VINCENT, Secrétaire de Direction de l’APLER (Tél: 04 70 99 16 12).

 

Janvier 2016:

DECOUVREZ

La fondation de recherche appliquée sur le handicap.

http://www.firah.org

LA SOCIÉTÉ TECHNICIENNE

Image de prévisualisation YouTube

LA SOCIÉTÉ AUTOMATIQUE

Bernard Stiegler , Philosophe, directeur de l’Institut de recherche et d’innovation du Centre Georges-Pompidou . Présentation par Pascal Guitton , Directeur de la recherche Inria.

Image de prévisualisation YouTube

BLOG 10 lectures essentielles en philosophie classique de la technique

http://michel.puech.free.fr/pages/top10_philo_classique_technique.html

Décembre 2015:  Le plan d’action en faveur du travail social.

Présenté en conseil des ministres le 21 octobre, le secteur  » s’inquiète malgré tout du flou entourant certaines mesures » (1).

(1) ASH Novembre 2015

fichier pdf Plan_d_action_EGTS_maquette_20102015_WEB

Décembre 2015:

Recherche ETS avec spécificité espaces verts à Clermont-Ferrand.

Remplacement de janvier à juin 2016.

1 mois de temps plein et temps partiel jusqu’au mois de juin 2016.

Tel: Mme REBILLON 04-73-43-00-90

 

Octobre 2015

Diplômés de formations sociales en 2010 : une insertion professionnelle qui résiste à la crise

Études et résultats n° 936, octobre 2015

Les Educateurs Techniques Spécialisés en Auvergne  er_936_diplomes_de_formations_graph._de_une

Les classes actions : un dispositif pour lutter contre le décrochage scolaire:

Publié : novembre 2015

Article publié sur: Le Monde par Aurélie COLLAS Montréal.

fichier pdf Flash

 

OUVERTURE D’INSCRIPTION A LA FORMATION D’ÉDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE (ETS) EN AUVERGNE

Suivre le lien: http://www.itsra.net/itsra/index.php

Fiche métier pour en savoir plus: http://www.ash.tm.fr/mybdd/144/144_0014/educateur-technique-specialise.html

Dans ce BLOG dédié à la profession d’éducateur technique spécialisé vous pourrez trouver :

  • de l’actualité
  • des liens internet en lien avec le métier.
  • des expériences d’éducateurs techniques.
  • des références de lectures possibles
  • des photos et des vidéos des réalisations.

 Avril 2015

Tableau de Raphaël mettant en évidence deux approches l’ idéalisme et l’empirisme.

ecole_athenes_detail

Platon, à gauche, a le doigt pointé vers le ciel : signe de son idéalisme (théorie selon laquelle seules les Idées existent véritablement, les objets matériels n’en étant que des « copies ») et de son intérêt pour les idéaux (le Vrai, le Beau, le Bien).

Aristote, qui fut l’élève de Platon (on voit bien qu’il est plus jeune !), était au contraire empiriste : il considère que notre connaissance nous vient des sens, de l’expérience. C’est pourquoi il montre la terre.

MARS 2015

Dans le cadre de l’accompagnement à la technicité, je vous invite à lire ou à relire le texte d’Aristote chapitre 10 Livre I Partie des animaux.

La main et l’intelligence

« Anaxagore prétend que c’est parce qu’il a des mains que l’homme est le plus intelligent des animaux. Ce qui est rationnel plutôt, c’est de dire qu’il a des mains parce qu’il est intelligent. En effet, l’être le plus intelligent est celui qui est capable d’utiliser le plus grand nombre d’outils : or la main semble bien être non pas un outil, mais plusieurs. Car elle est pour ainsi dire un outil qui tient lieu des autres. C’est donc à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre de techniques que la nature a donné l’outil de loin le plus utile, la main. Aussi ceux qui disent que l’homme n’est pas naturellement bien constitué, qu’il est le plus désavantagé des animaux, parce qu’il est sans chaussures, qu’il est nu et n’a pas d’armes pour combattre, sont dans l’erreur. Car les autres animaux n’ont chacun qu’un seul moyen de défense, et il ne leur est pas possible d’en changer. Ils sont forcés, pour ainsi dire, de garder leurs chaussures pour dormir comme pour faire tout le reste, il leur est interdit de déposer l’armure qu’ils ont autour du corps et de changer l’arme qu’ils ont reçue en partage. L’homme, au contraire, possède de nombreux moyens de défense, et il lui est toujours permis d’en changer, et même d’avoir l’arme qu’il veut quand il le veut. Car la main devient griffe, serre, corne, elle devient lance ou épée, ou toute autre arme ou outil. Elle peut être tout cela, parce qu’elle est capable de tout saisir et de tout tenir. La forme même que la nature a imaginée pour la main est adaptée à cette fonction. Elle est, en effet, divisée en plusieurs parties. Et le fait que ces parties peuvent s’écarter implique aussi pour elles la faculté de se réunir, tandis que la réciproque n’est pas vraie. Il est possible de s’en servir comme d’un organe unique, double ou multiple. »

Aristote, Des parties des animaux

Mars 2015 :

Une nouvelle section est ouverte dans le blog  philosophie et technique.

Actualité les mineurs et la technique:

fichier pdf Travaux dangereux autorisés au mineurs

 

 

Actualité 2015

article Lezoux

 

 

A ce titre,nous vous invitons à nous envoyer des témoignages, des photos ou des vidéos des projets que vous avez mis en place dans vos structures.  educateur.technique@gmail.com

 

Sys D

Le Céreq étudie l’insertion professionnelle de la « Génération 2010 »  ASH oct 2014

L’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi est « liée à leur genre ainsi qu’à leurs origines socioculturelles », souligne la cinquième édition de « Quand l’école est finie »(1), l’enquête sur les premiers pas dans la vie active menée par le Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq). Les jeunes diplômés de CAP-BEP rencontrent eux aussi de sérieuses difficultés pour se stabiliser dans l’emploi, mais moindres (29 % sont au chômage).

(1) Retrouvez l’ensemble de l’étude sur http://www.cereq.fr/index.php/video/QEEF-2014.mp4

 

Stages en travail social article ASH octobre 2014

fichier pdf stages en travail social


Mohamed Bouayed ETS crée son entreprise d’insertion.

fichier pdf Mohamed Bouayed

Waheb

ahmed

Image de prévisualisation YouTube

 

Évaluation de la ingénierie du diplôme d’état d’éducateur technique spécialisé décembre 2013

fichier pdf évaluation de la ingénierie du diplôme d’état d’éducateur technique spécialisé

La montagne 10 juin 2014

ETS à LEZOUX

 

Article La Montagne du 25 février 2014 .

article la montagne février 2014

 

 

L’Association Nationale des Compagnons Bâtisseurs, développe des actions d’insertion par l’habitat, notamment dans le cadre de l’auto-réhabilitation accompagnée.

 

Dans le cadre de son développement associatif en Auvergne:

Elle recrute UN ANIMATEUR HABITAT (H/F) en CDD à temps plein à Clermont-Ferrand.

Ce poste est à pourvoir dès que possible (candidature à envoyer avant le 20 février 2014).

Si vous connaissez une personne (ou plusieurs) intéressée (s) par ce poste, merci de lui transmettre cette offre de recrutement.
Par ailleurs, pouvez vous la diffuser au sein de votre réseau et éventuellement dans vos lieux d’accueil ?

Vous en remerciant par avance,
Cordialement,

Entreprise d'application 2013

 

 

 

SUIVRE LE LIEN  —->  Entreprise d’application

 

article-la-montagne-300x218

Entreprise d'application 2013

 

fichier pdf article du 4 mai Montagne Entreprise d’application

Article septembre 2013

image-article-trait-dunion-210x300

fichier pdf Article trait d’union sept 2013

 

 

L’avenir des Éducateurs Techniques Spécialisés.. Le point sur la profession en 2013..

Publié le 24 Août 2013

Profil singulier chez les travailleurs sociaux, puisqu’il appuie sa pratique d’éducateur sur une culture et un savoir-faire techniques, l’éducateur technique spécialisé (ETS) est celui qui, par définition, « contribue à l’intégration sociale et professionnelle de personnes présentant un handicap ou des difficultés d’ordre social ou économique par la mise en œuvre d’apprentissages techniques.» Un rôle que l’ETS tient auprès d’enfants, d’adolescents ou d’adultes, et reconnu depuis l’automne 2005 par un diplôme d’Etat (DEETS).

« A travers l’apprentissage de gestes techniques même simples, les ETS apportent des compétences transversales: respect des horaires, tenues de travail adaptées et bien entretenues, outils, consignes de sécurité et organisation d’activités », explique Véronique Delanghe, directrice de l’institut médico-professionnel (Impro) Le Manoir, dans les Yvelines. Leurs qualifications d’ordre plus technique leur permettent de préparer les adolescents à des stages en établissements et services d’aide par le travail (Esat), ou en entreprises.

Même constat à l’association La Clé pour l’autisme, dans le Val-d’Oise, qui doit ouvrir une structure destinée aux jeunes adultes: « L’idée était de s’inscrire dans la continuité de l’Impro pour s’adresser à des personnes pour qui l’entrée en Esat intervient un peu tôt. Le profil de l’ETS nous a intéressés, parce qu’il transmet un savoir-faire », précise Thomas Rioton, responsable de ce centre d’initiation au travail et à la vie sociale (CITVS).

Questions sur la formation…………..

Gérard Mauffet, responsable des ateliers à l’institut médico-éducatif dunkerquois pense lui aussi que les ETS sont des professionnels appréciés: « Aujourd’hui, nous assistons à un rééquilibrage entre psys, éducateurs spécialisés et ETS », déclare-t-il. Mais si l’existence du DEETS est saluée par les directeurs d’établissements, elle ne va pas sans poser de questions. Certains en tirent avantage, comme ce moniteur d’atelier en espace vert dans un service psychiatrique, qui utilise sa formation pour défendre sa place et sortir de l’image caricaturale de jardinier qu’on lui prête parfois.

De plus, avec l’accès au diplôme par voie directe, d’autres ETS, plus jeunes et au bagage moins conséquent, vont arriver sur le marché. Or « l’expérience professionnelle est aussi une expérience de vie qui a valeur d’exemple », explique Bertrand Bourloton, directeur de l’établissement et service d’aide par le travail (Esat) La Montagne du Parisis dans le Val-d’Oise, où il a fait le choix de « métiers porteurs de sens », tels que la reliure ou la menuiserie. Autre question encore, celle du financement d’une formation sur trois ans pour des candidats qui ont déjà commencé leur vie professionnelle…

Enfin se pose le problème des débouchés naturels. « Alors que leur mission correspond aux options politiques du moment, et notamment celles de la loi de 2005 sur la participation des personnes handicapées, les ETS trouvent moins leur place dans les Esat, explique Dominique Balestrino, animatrice de la commission métier certification pour les ETS à l’Association française des organismes de formation et de recherche en travail social. C’est avant tout un problème de financement, mais il faut aussi faire le choix de suivre individuellement les personnes. »

Un constat que partage en partie Yannick Boulet, ancien directeur de l’association des centres d’aide par le travail de Paris: « Si pour le directeur, il y a un intérêt à embaucher un ETS, mieux formé qu’un moniteur d’atelier, et à lui confier une mission de pronostic et de conseil, pour le financeur, les ETS coûtent cher. Et la première mission des Esat est la mise au travail, pas l’apprentissage. » Contraintes de la production, pression économique…, nombreux sont les ETS à se tourner vers des missions plus éducatives, là où ils pourront mieux transmettre « un savoir, un savoir-faire et un savoir-être pour mieux savoir devenir », conclut Gérard Mauffet.

vu sur Directions Emploi posté par Céline

 

Rédigé par CAC-FORMATIONS

 Article Le Monde mars 2013

fichier pdf fichu travail mars 2013

Suivi des projets de l’entreprise d’application:  http://entreprise63.unblog.fr/

petite-affiche

 

 

L’Autisme Hégémonique psychanayse

 

fichier pdf Hégémonique psychanalyse

 

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Plan Régional de l’Insertion des personnes handicapées en Auvergne. (PRITH) Statistiques 2012

fichier pdf Plan Régional Insertion des Travailleurs Handicapés_31_07_2012

 

Novembre 2013

conference-261x300

 

 

 

SEPTEMBRE 2013

Le Football-club LA FONTAINE DU BAC sort des sentiers battus pour aider les jeunes. Donia ETS 5 EDUCATRICE tECHNIQUE SP2CIALIS2E EN FORMATIONà l’ITRA a mis en place un chantier agricole.

DONIA-Chantier-agricole

 

 

 

 

fichier pdf Donia article Lamontagne

Actualité 2012-2013 – Entreprise d’application des Éducateurs Techniques spécialisés.

 

 

image-entreprise-dapplication

 

 

entreprise-dapplication-suite

22 septembre 2012

Hébergement d’urgence : le gouvernement annonce une rallonge de 50 millions d’euros

Selon une enquête réalisée dans 37 départements, le numéro d’urgence des sans-abri a dû refuser, au mois de juillet, 70 % des demandes

Face à l’urgence sociale, le secteur de l’hébergement était une nouvelle fois, avant même le début de l’hiver, au bord de l’asphyxie. Selon une enquête réalisée sur 37 départements par la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars), le 115, le numéro d’urgence des sans-abri, a dû refuser, au mois de juillet, 70 % des demandes contre 50 % cet hiver, en raison de la fermeture de nombreuses places hivernales. Par ailleurs, de nombreuses structures peinaient à boucler leur budget.

Le problème est récurrent. Depuis 2006, les budgets initiaux consacrés à l’hébergement des sans-abri ont toujours été revus à la hausse en cours d’exercice. En 2010, le secteur avait obtenu du gouvernement Fillon une dotation supplémentaire de 63 millions. En 2011, un nouveau coup de pouce de 70 millions répartis sur deux exercices (2011 et 2012), soit 35 millions d’euros par année, avait été accordé. Confronté au manque de moyens, le secteur réclame aussi la fin de la gestion saisonnière de la demande, qui remet à la rue de nombreuses personnes à la fin de l’hiver.

le gouvernement a aussi précisé l’organisation de la Conférence nationale de lutte contre la pauvreté, prévue les 10 et 11 décembre. Ce grand rendez-vous, initialement annoncé les 12 et 13 novembre, devrait déboucher sur un  » plan quinquennal pour l’égalité, la dignité et pour la lutte contre la pauvreté et les exclusions « .

Organisée autour de sept ateliers (logement, emploi, santé, enfance et réussite éducative, accès aux minima et tarifs sociaux, accès aux services bancaires et surendettement et gouvernance des politiques de solidarité) tous présidés par les ministres concernés, la conférence sera préparée en amont par sept groupes de travail réunissant des représentants des associations et des collectivités locales, des partenaires sociaux et des personnes en situation de pauvreté… Chacun de ces sept groupes présidés par des personnalités remettra au gouvernement, une quinzaine de jours avant la tenue de la conférence, un rapport de travail, établissant un diagnostic et des pistes de réformes.

Extrait Le Monde 2012

Aout 2012

L‘abandon d’un travail social peu visible est

la cause première de la désolation des cités Non à une réponse seulement policière  

Si un  » événement  » est un fait d’actualité remarquable, force est de constater que les émeutes qui ont secoué le quartier nord d’Amiens n’en sont pas un sauf à considérer que l’ordinaire est événementiel. Régulièrement, les quartiers au ban des lieux de commerce, donc désormais de sociabilité, se rappellent au bon souvenir de celles et ceux qui vivotent en espérant passer entre les gouttes de la crise.

Mais les quartiers d’excentricité spatiale, donc sociale, dès lors qu’il ne s’agit pas de ces espaces de ghettoïsation par le haut entre gens disposant d’autres moyens de s’exprimer pour défendre leurs intérêts (capital social, capital culturel, capital économique), dont parle l’économiste Eric Maurin dans Le Ghetto français : enquête sur le séparatisme social (Le Seuil, 2004), s’expriment en convulsions. Tout aussi régulièrement, la réponse du discours officiel oscille entre répression et prévention.

La droite menace de  » kärcheriser  » et, depuis le rapport de Bonnemaison, Face à la délinquance : prévention, répression, solidarité (La Documentation française, 1983), la gauche jongle des deux mains, carotte et bâton. En leitmotiv,  » l’Etat républicain garant du droit et de la sécurité «  est l’argument majeur et central, incontestable : qui s’y opposerait ?

Un premier hiatus réside dans ce prédicat car, s’agissant de l’Etat, qualifié jadis de  » maître des horloges « , on s’étonnera que le non-droit lui soit supportable trois cents et quelques jours par an sans émeutes et intolérable lors des accès de fièvre. En effet, le non-droit est le statut permanent de ces quartiers… à commencer par l’exclusion du travail, donc de la consommation, donc de la vie sociale.

En juillet 2011, je remettais une étude réalisée sur le  » quartier sensible  » Fafet-Calmette et Brossolette, précisément dans le nord d’Amiens : 37,5 % des personnes ayant répondu à notre enquête étaient au chômage, 56,7 % des demandeurs d’emploi étaient au chômage depuis au moins vingt mois… Centrés sur la perception de leur quartier par les résidents, les résultats étaient sombres et, parmi les sujets de préoccupation, l’importance du  » chômage «  arrivait très nettement en tête, suivi de  » la sécurité liée à la délinquance  » et  » la propreté dans le quartier « .

Je concluais le rapport d’étude par ceci :  » L’image de la jeunesse, hormis quelques exceptions mettant l’accent sur la compréhension et l’écoute, est très dégradée dans la population. « 

Elle s’inscrit dans une nébuleuse où l’on trouve les halls d’immeuble occupés, les actes de délinquance et d’incivilités, les nuisances telles que le bruit en soirée, l’inactivité… L’encadrement recouvre donc le thème de la sécurité, d‘ » occuper les jeunes «  à  » plus de police « , mais est quasi intégralement ciblé sur les jeunes.

Derrière cet objectif des résidents, il faut lire ce qui est considéré à juste titre comme la première cause de toutes ces difficultés, le chômage. Prioritairement donc, il s’agit de proposer aux jeunes de l’information, du conseil, de l’accompagnement pour une insertion professionnelle qui, une fois acquise, devrait régler un certain nombre de ces difficultés.

Or, s’extrayant du seul cas d’Amiens, que constate-t-on face à ce besoin patent, pour ne pas dire criant, d’accompagnement par des professionnels, travailleurs sociaux et conseillers d’insertion ? Une diminution effective des crédits. Les pouvoirs publics raisonnent au mieux  » à moyens constants « , cela signifiant en réalité un infléchissement compte tenu du glissement technicité vieillesse (GTV), quand ce n’est pas en marchandisant – par le biais des appels d’offres à des opérateurs privés de placement – un travail social dont l’efficacité repose sur une action trop continue, trop longue, trop discrète… insuffisamment visible dans une absurde logique gouvernée par l’efficience immédiate.

Inutile de chercher bien loin : le terreau des violences urbaines est l’injustice sociale, l’exclusion du travail et la pauvreté ; son engrais est l’ignorance. On pourra toujours multiplier et surentraîner à la guérilla urbaine les  » robocops « , cela n’évitera pas les révoltes… tout au contraire, cela attisera les braises.

La seule alternative recouvre une triade : traiter le social par le social, partager le travail et éduquer. Tout le reste n’est qu’emplâtre.

Victor Hugo disait qu’ouvrir une école c’est fermer une prison : l’école est ici celle de la vie, de la participation, du travail. Réhabiliter la noblesse du travail social, réanimer le souffle de l’éducation populaire, considérer que l’économie sans le social est inhumaine, comme le social sans l’économie est exsangue, tout cela est à dire et à faire… bien loin des arrogants coups de menton et des énièmes tangages entre prévention et répression.

Philippe Labbé

Ethnologue et sociologue,

consultant du cabinet Pennec, chercheur associé au Ladec, à l’université de Haute-Bretagne (Rennes)

Le Monde

Actualité Juillet 2012

Journées d’étude 2012-2013 ITSRA

fichier pdf JOURNEES ETUDE 2012-2013

Février 2012

fichier pdf La régie de quartier Février 2012

 

Janvier 2012

entreprises d’insertion

Actualité Janvier 2011

Le PRITH Auvergne sera finalisé début 2011
pdf PRITH

Actualité Décembre 2010

Changer de banque pour changer le monde

(lire l’article dans la rubrique économie)

___

http://www.dailymotion.com/video/xby7bw _________________________________________________________________________ INSCRIPTION POUR LA FORMATION EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE

Toutes les informations sur le lien ci dessous:
http://www.itsra.net/itsra/spip.php?article169

 

Article La Montagne

 

 

 

________________________________________________________________________________

 

De nouvelles offres d’emplois (juin 2010) sont disponibles sur le site des moniteurs d’ateliers .

Dates de rentrées scolaires

ETS D 1ière année et Moniteur d’atelier – Lundi 04 octobre 2010 à 10 heures.

ETS C 2ième année – Lundi 20 septembre 2010à 10 heures.
ETS B 3ième année – Lundi 06 septembre 2010  à 10 heures.

Semaines de regroupements ETS2 :

semaine 38, Semaine 42, Semaine 47 48, Semaine 1, semaine 5, semaine 8, semaine 13, Semaine 16, Semaine 19,Semaine 23,Semaine 25

Pour vos stages penser au réseau cocagne.

Les jardins de cocagne sont des jardins d’agriculture biologique à vocation d’insertion sociale et professionnelle.

Il y a deux jardins en auvergne: Haute Loire & Cantale

Allez visiter leur site !!!
Educateur technique spécialisé                                                Educateur technique spécialisé

 

 

Les éducateurs techniques spécialisés exercent leur profession dans tous les lieux où sont accueillis des jeunes ou des adultes en difficulté. Ils sont donc employés dans les dispositifs des secteurs sanitaire, social ou médico-social (travail protégé, centres de rééducation, entreprises d’insertion, établissements d’enfants, centre d’adaptation à la vie active, …)


Les salaires et la carrière sont déterminés par des textes règlementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé. Avec quelques années d’expérience, l’éducateur technique spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service.

L’Éducateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social qui contribue à l’intégration sociale et à l’insertion professionnelle d’enfants d’adolescents ou d’adultes handicapés ou en difficulté, par la mise en œuvre d’apprentissages techniques au cours d’une prise en charge éducative et sociale. L’ETS travaille au sein d’un équipe pluri-professionnelle en lien avec d’autres secteurs : sociaux, médicaux, économiques. Son intervention répond à une commande sociale éducative exprimée par différents donneurs d’ordre et financeurs en fonction du champ de compétences qui sont les leurs: intervention individuelle, collective ou territorialisée

Niveau d’accès : Bac ou équivalent

Avoir 18 ans révolus au 1er septembre de l’année scolaire d’entrée en formation

Pour cette formation, accessible en cours d’emploi, en voie directe ou par la VAE, il faut :

Etre titulaire d’un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau IV,

Etre titulaire d’un diplôme, certificat ou titre professionnel ou technologique homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau V, pouvoir attester de trois ans d’expérience professionnelles et d’être en situation d’emploi de moniteur d’atelier ou d’éducateur technique spécialisé.

Pour tous les candidats, il faut être reçus aux épreuves de sélection organisées par chaque centre de formation.

Les épreuves de sélection sont constituées d’une épreuve écrite
et d’un entretien

Formation :

La formation de niveau III se déroule en alternance sur 3 ans.

Un enseignement théorique de 1 200 h réparti en 4 domaines de formations:

DF 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé : 350 h
DF 2 : Conception et conduite d’un projet éducatif et technique spécialisé : 450 h


Organisation de l’environnement de travail et de la gestion de production
Conception, conduite et évaluation d’un parcours de formation et d’insertion
DF 3 : Communication professionnelle : 200 h
Travail en équipe pluri professionnelle
Coordination
DF 4 : Implication dans les dynamiques partenariales, institutionnelles et inter-institutionnelles : 200 h
Implication dans les dynamiques institutionnelles
Travail en partenariat et en réseau

Ä Formation pratique de 1960 heures soit 56 semaines permettant des expériences diversifiées en milieu ordinaire et/ou spécialisé

Dominique BALESTRINO
Stéphane NEGRIER
Lilian GRAVIERE

Téléphone secrétariat pédagogique : 04 73 17 01 08
Messagerie :
dominique.balestrino@itsra.net

(function(d, s, id) {
var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0];
if (d.getElementById(id)) return;
js = d.createElement(s); js.id = id;
js.src = « //connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1″;
fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);
}(document, ‘script’, ‘facebook-jssdk’));

Comité d'animation de Robien |
Ensemble sauvons la nature |
Bibliothèque Sonore Oujda &... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lostrogoth
| charleseugenerene
| qulcirque